La tristesse des gens tristes

Posted on 23 décembre 2009

4


Je suis une personne triste. Il n’y a plus de raison pour ne pas le cacher. Ma tristesse est séculaire et remonte à des évènements du passé dont la douleur à laissé une plaie que je m’explique mal. Et qui n’a, manifestement, jamais vraiment guérit. On s’habitue à la douleur d’être triste. Mais si on n’y pense plus à nos morts. C’est bien ça la tristesse d’être triste. On finit par oublier que nous le somme. On finit par se dire mélancolique ou dépressif. C’est ça dont je veux parler. Mais, pas sérieusement. Comme j’dis, J’ai pas un bacc en sociologie, mais je respire le même air que vous tous. (Que vous le vouliez ou non d’ailleurs)

Je suis triste. Beaucoup de gens que je connais sont aussi tristes. Ils se cachent derrière une murale qu’ils ont peints de couleurs vives et de formes chatoyantes, comme les ailes d’un papillon monarque. C’est des connerie pour terrifier les ennemis potentiels qui profiteraient de leur tristesse. Voilà la tristesse: on est pas tous des personnes fortes pour survivre à notre mélancolie

Publicités
Tagué:
Posted in: Méditation