Rêve Sci-fi de série B

Posted on 9 août 2010

8


J’ai un faible pour la science-fiction. Quand j’étais kid j’trippait sur Star Trek (j’comprennais pas grand chose sauf que Mr. spok était salement badass). Dans ma pré-adolescence je me suis mis à tripper sur Star Wars (j’comprennais pas grand chose sauf que Luke était salement badass).  Pis un moment donné j,me suis mis à VRAIMENT tripper Sci-fi jusqu’à lire des livres de science-fiction. (J’en ai pas lu tant par contre ça manque à ma culture). J’ai lu Dune récemment.

Mais bon ce qui me fait me rendre compte que j’aime vraiment la science-fiction c’est que souvent je fais des rêves de science-ficiton. Mais… pas de la bonne Sci-fi de la vraiment mauvaise.  (Si au moins mes rêves avaient le budget de se payer Vin Diesel…)

Je vous donne des exemples tirés de mes rêves:

La terre est surpeuplée. Le gouvernement planétaire décide qu’il est temps de coloniser Mars et la Lune. Pendant ce temps je devient un auteur très très très célèbre traduit dans toutes les langues, le bouquin fait un malheur chez les martiens et les Terriens. Invité pour une émission spéciale sur la lune je me retrouve sur un plateau de tournage où je me fait interviewé par Rihanna.

Rihanna: Bonjour les planètes, on a ici un auteur supra-célèbre! vous le connaissez tous

Moi (timide): b’soir…

Rihanna: Dites-moi, comment avez-vous réussi à avoir du succès en étant si obèse?

-Fin du rêve-

Second rêve:

La fin du monde est proche. Afin de survivre aux flammes l’humanité décide de migrer dans les plateformes sous-marines. Dans ce nouvel environnement la vie est difficile. Le rationnement des vivre et la noirceur totale rend la vie particulièrement pénible. Sauf lorsque survient la révolte des bédéistes ménée par mon amie Lucie-Ann. Avec ce nouveau divertissement, l’humanité voit un peu d’avenir en attendant la fin du cataclysme. Sauf que dans chaque nouvelle bédés y’a toujours une photo de moi nu.

-Fin du rêve- 

C’est un peu pathétique n’est-ce pas. Je sais pas comment m’en débarasser de ces rêves là.

Publicités