Browsing All Posts published on »septembre, 2010«

Herbier de l’incomplétude

septembre 30, 2010

4

Le matin te réveillant avec la sensation d’un manque. Le matin, n’importe lequel, te réveillant avec la sensation d’un manque. Les collisions avec la sensation d’un geste, d’une caresse ou d’une étreinte peu importe… Il est midi les fleurs se tournent au sud «Où est-ce que tu t’en vas donc?» Il est midi, te soulevant […]

L’urgence d’écrire et la déconfiture de Ford

septembre 20, 2010

3

Je ne veux pas parler de l’urgence d’écrire… Tu ne comprendrais pas. Tu ne saurais pas. Et puis c’est déjà si vu, si su, si clamé par n’importe quelles gargouilles littéraires, gardiennes des sanctuaires des cris. Et, malgré ça, tu ne pourrais pas comprendre. Tu simulerais. Tu penserais au deuil de ton chat, chien, coco […]

L’angoisse s’eccoeure au ventre

septembre 15, 2010

5

Je vomis des tas de peintures vertes sur une toile noire. 24 pouces par 24 pouces. Que je barbouille à la spatule, que je triture au couteau à (dé)peindre. Ça va pas bien. Ça va jamais bien. Ça va toujours comme si j’étais malheureux, ou empreint d’une tristesse qui se greffe à mes organes, comme […]

Des performances, et du goût d’en faire.

septembre 13, 2010

1

J’ai le goût de faire des performances. Pour ceux qui ne le savent pas, les performances c’est comme le sport extrème de l’art contemporain (C’est pas moi qui l’ai dit mais un certain fascicule que m’a fait lire une de mes amies en art). La performance c’est une oeuvre en 4D, ça inclu l’élément temps, […]

Quand ça recommence comme ça.

septembre 8, 2010

9

Ça recommence. L’école, je parle. Plus une minute pour moi. On dirait que tout le monde ce donne le mot pour remplir efficacement les 3 heures (fois 6 cours) de travaux hors classe. Puis je bosse. Et puis c’est ça la caféine devient mon meilleur ami. Et par meilleur ami je veux dire: Oui j’ai […]