Prospecter #2

Posted on 30 janvier 2012

1


(Écrit sous la Nouvelle Contrainte, jour 2)

La neutralité du mur blanc
privé le mur blanc public
Neutre le mur blanc
Feu Fire

«Qu’est-ce que tu fais là?»

Ce serait trop long t’expliquer que déjà tu me pas sans autorisation, pas sans permis
Violation du droit à l’image
ou prends ton trou dangereux photographe, va-t’en d’ici.
Je ne sais plus dans quelle langue te répondre
avec speak white en boucle au fond de la tête
là comptine pour adulte,
endormez-vous, tout ira (…)

«Monsieur, je prends des photos»

Ce serait trop long t’expliquer que déjà tu me bon tu devrais partir maintenant ça va me faire pliaisir de t’accueillir quand t’auras le permis Machin, tu sais que c’est interdit de photographier des lieux publics sans autorisation.

INTERMÈDE
Un photogaphe ne doit pas photographier:

  • Des gens sans leur autorisation écrite
  • Des lieux privés sans une autorisation écrite du propriétaire
  • Des évènements pouvant compromettre l’intégrité et la vie privé d’autrui

ajout du lundi 30 janvier 2012

  • Des lieux publics de n’importe quelle nature sans le permis machin

(A part être dans un studio ou chez lui c’est où qu’un photographe a encore le droit de pratiquer?)

FIN DE L’INTERMÈDE

Lynne Cohen Feu Fire est une photo qui me touche particulièrement. Elle a été prise par une photographe professionnelle et autorisée dans l’édifice Place Québec.

Cher garde de sécurité,

l’artiste Lynne Cohen a déjà fait avant moi cette photographie dont tu m’as si vaillamment défendu de prendre. Oh je sais qu’il y a les règles et les protocoles, je sais que vous êtes d’honorables gardiens de la sacro-sainte paix surtout dans un lieu aussi public que celui-là. Je comprends aussi qu’avoir une (foutue) autorisation est une prérogative dans notre société et que vous ne faites, en somme que votre travail. Pourquoi avoir laissé Lynne Cohen prendre cette photographie? Oh je comprends que les prix et les récompenses qu’elle a reçues témoignent de son brio, vous et moi serons incapable de prouvé le contraire. Je suis un apprenti, j’apprends des maîtres qui m’ont précédé. PIS CÂLISSE ON S’ENTENDS-TU QU’UNE FUCKING PHOTO D’INTÉRIEUR DE BUILDING AUSSI NEUTRE C’EST PAS MAL INNOFENSIF TABARNAK, J’SUIS PAS EN TRAIN DE FAIRE DU FUCKING ESPIONNAGE INDUSTRIEL NOM DE DIEU. Merci de votre ouverture d’esprit; tel que mentionné, j’admire votre respect du protocole et de la loi, de telles valeurs montrent la foi que vous avez en votre travail. Si, dans le cadre de ce que j’appelle (bien humblement) mon travail je blesse vos méthodes, alors oui je me vois dans l’obligation de cesser immédiatement cette activité hautement illicite, comprenez que je ne suis pas un agitateur. J’aurais aimé vous dire tout ça mais votre mine déçue, votre attitude patibulaire et vos insignes m’ont, pour ainsi dire, paralysés. Sur ce merci de votre hardie intervention, et merci aussi de m’avoir ramené sur le droit chemin (pis merci pour la shot manquée itout)

Publicités