Browsing All Posts filed under »Quotidienneté«

Reprise

avril 30, 2012

0

Il faut revenir. Vain que l’abdication. Vain que l’obstination. Ployer, se redresser, ployer se redresser. Incessamment, tu le sais. Je n’en peux plus de mon nom. Je l’ai déjà dit. je n’en peux plus. Marasme écarlate de devoir être soi, sans faillir et sans peine. J’aimerais parler de stase. Sans mouvements, être un roc. Publicités

Pause

février 4, 2012

3

Je prends une pause. Y’est arrivé un truc vraiment triste dans ma famille récemment. (hier en fait). J’ai perdu ma cousine. décédée. Mais c’est pire que ça, c’est un suicide. J’avais commencé le 29 janvier un defi-exercise qui consistait à poster une note par jour. (que j’ai pas tenu en plus). Mais là j’me sens […]

Prospecter #4

février 2, 2012

0

(Écrit sous la Nouvelle Contrainte, Jour 4) Shrapnel éblouis J’ai la crainte d’être avalé par le crépuscule en silhouette au-dessus de l’horizon. Tous se lèvent et cantent le poids du ciel à l’arrachée du sommeil d’où je pense. Tangente et je fume dernière clopin-clopant derrière toi gazouillant du plaisir, d’être bien, tu sais juste bien. […]

Prospecter #3

février 1, 2012

2

(Écrit sous la Nouvelle Contrainte, 3e jour avec déficit de une journée) La Crispation du verbe faire (extraits) La fragmentation du cube (n’)apporte (pas) la réponse la               (Fragmentation) (Passation) (Fissuration) (Palpitation) (Parturition) (Malédiction) engendre des cadavres vomissant des fleurs freudiennes ________________________________________ Les reflux gastriques gagnent en innocence. On se donne des scandales main dans la […]

Prospecter #2

janvier 30, 2012

1

(Écrit sous la Nouvelle Contrainte, jour 2) La neutralité du mur blanc privé le mur blanc public Neutre le mur blanc Feu Fire «Qu’est-ce que tu fais là?» Ce serait trop long t’expliquer que déjà tu me pas sans autorisation, pas sans permis Violation du droit à l’image ou prends ton trou dangereux photographe, va-t’en […]

Prospecter #1

janvier 29, 2012

0

(écrit sous la Nouvelle Contrainte ) La fenêtre surimposait la luminosité blême de la chambre, le lampadaire au plafond accolé sur les arbres à l’extérieur. Les limites de la cage jamais aussi bien exprimées que maintenant. La cage du loyer, la cage de l’ici-maintenant des routines. on en parle même pas. L’évanouissement subtil, jour après […]

Brave new world

janvier 4, 2012

2

Contexte: Cours de philosophie 101, première année de cégep, fin de session. Nous avions de ces grands grecs qui aiment le savoir qui ne savais, vous savez oui ceux-là avec des barbes et des visages laids, lorsque, comme lecture finale notre professeur (dont j’ai oublié le nom ça fait quand même 4 ans de ça) […]